Le crépi de façade

Le crépis de façade, savoir ce qu’il faut

Dans notre article sur les techniques d’habillage de façade en finitions, plusieurs étapes sont mises en œuvre pour embellir la façade, le crépi en fait partie et représente l’étape finale et incontournable pour une finition réussie. L’enduit est décoratif, mais il permet surtout de protéger la façade des intempéries.
Le crépi est appliqué aussi bien sur une façade en pierre qu’en béton et seules les façades en bois ne nécessitent pas d’être recouvert d’un enduit. Voyons ce qu’est le crépi et comment le mettre en œuvre.

Le crépi et ses caractéristiques

Le crépi est une matière de finition appliquée sur les murs des façades extérieures qui permet de donner l’aspect final des murs ainsi décorés. Cependant, le crépi est avant tout une protection contre les agressions extérieures qui assure un rôle d’isolant phonique ou thermique. On distingue trois types de crépi ; le mortier de ciment (sable et ciment), le mortier à la chaux (sable et chaux et parfois ciment) et le crépi plâtre.

 

 

Je reçois mon devis rapidement

Il existe deux variétés de chaux, la chaux aérienne qui raffermit au contact de l’air et la chaux hydraulique qui durcit au contact de l’eau en priorité et de l’air. Les crépis à base de chaux sont particulièrement simples à appliquer et possèdent d’excellentes propriétés contre les insectes. Le principal atout du crépi de ciment réside dans sa remarquable résistance au temps.

 

 

Quel type de crépi choisir

Le crépi monocouche : un crépi industriel à base de chaux et de ciment livré prêt à l’emploi dans différentes couleurs. L’application d’un crépi monocouche nécessite une maçonnerie parfaite et son épaisseur sera déterminée par la qualité du support. L’enduit monocouche est prévu pour les murs en béton ou en briques et ne convient pas aux supports en plâtre ou en torchis. Le type de crépi le plus répandu dans les ravalements de façade pour sa rapidité d’exécution et sa durée de vie (30 à 40 ans).
Le crépi traditionnel : un crépi à base de ciment ou de chaux ou un mélange des deux posés à la taloche le plus souvent en 3 couches. Une première application liquide à la truelle en couche d’accrochage suivie d’une couche plus épaisse pour rattraper d’éventuels défauts d’inégalité pour finir avec une couche qui déterminera l’esthétisme de la façade.

 

 

Obtenir un devis pour un ravalement de facade

Nous contacter

57 Hameau de l'Assise, 90 400 ANDELNANS

+33 6 58 91 96 24

contact@batimentinnovation.fr